top of page

Private Equity ou comment investir dans l'économie réelle


Longtemps destiné aux grandes familles ou aux clients institutionnels, le private equity se démocratise de plus en plus. Cette classe d’actifs constitue en effet une solution de diversification patrimoniale au couple risque-rendement intéressant pour les investisseurs de long terme.


Le private equity, également appelé capital-investissement, est une forme d'investissement dans laquelle des investisseurs privés investissent des capitaux dans des entreprises non cotées en bourse. Les investisseurs étaient auparavant des institutionnels ou des familles fortunées. La démocratisation progressive de cette forme d’investissement, permet aujourd’hui aux clients privés de s’adosser à ce type de stratégie avec des tickets d’entrée allant de 1 000€ à 100 000€ en général.


L’objectif de cette typologie d’actifs de récolter les fonds d’investisseurs institutionnels et particuliers afin de prendre des positions au capital de sociétés non cotées présentant un potentiel de croissance intéressant. D’autre part, cette entrée au capital permet également de soutenir et aider le développement et la croissance des sociétés en portefeuille en mettant à leur disposition les expertises des fonds de private equity. On pourra notamment relever l’importance du réseau et des process formalisés par ces fonds, aidant fortement à développer les capacités des sociétés à accroitre leur activité. En ce sens, les fonds sont généralement spécialisés dans différentes thématiques (santé, immobilier, technologie etc) permettant de développer des avantages concurrentiels directs pour les sociétés en portefeuilles.


Selon l’étude annuelle réalisée par EY et France Invest, au 31 décembre 2021, la performance globale du capital-investissement français mesurée sur 15 ans est de 12,2 % en moyenne par an. Elle surperforme très nettement les autres grandes classes d’actifs (immobilier, bourse, hedge funds, ..) avec un profil de risque bien souvent supérieur. Toujours selon l’étude annuelle EY/France Invest, au 31 décembre 2021, la performance globale mesurée sur 15 ans du premier quartile des meilleurs fonds de private equity français atteint les 30,0 % en moyenne par an !



Plusieurs solutions existent ainsi pour s’exposer aux fonds de private equity :

  • En direct : réservé aux investisseurs très fortunés

  • Via l'achat de parts de fonds de placement : avec des tickets d’entrée de 100 000€, les investisseurs peuvent acheter des parts de Fonds Communs de Placement à Risque (FCPR) ou de Fonds Professionnel de Capital-Investissement (FPCI).

  • Via un contrat d’assurance vie luxembourgeois ou français. La démocratisation de cette classe d’actifs voit naitre les soubresauts d’une offre de private equity en assurance-vie française alors que l’offre luxembourgeoise est quant à elle bien plus étoffée.


Votre conseiller se tient à disposition pour vous accompagner et vous conseiller les solutions les plus adaptées à vos attentes.


Ces solutions ne sont pas garanties. Sujettes à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendantes de l’évolution des marchés, elles présentent plusieurs risques : risque de perte en capital, risque de faible liquidité et d'investissement dans des sociétés non cotées, risque lié au niveau des frais, risque lié à l'investissement dans des petites capitalisations sur des marchés non réglementés. Afin de prendre connaissance en détail des risques afférents aux différentes solutions d’investissement, nous vous invitons à vous référer au prospectus et/ou règlement de la documentation spécifique mis à disposition par les fournisseurs.



Achevé de rédiger le 8 mars 2023.

bottom of page